Rate this post

Pindaya est un superbe village de la Birmanie, situé à 1600 mètres d’altitude au pied du lac naturel Pone Taloke. Il vous propose ses magnifiques paysages pour des vacances de rêve et des treks inoubliables.

La grotte aux 8000 Bouddhas

Pindaya abrite la légendaire grotte aux 8000 bouddhas, plus exactement 8097. Il s’agit en premier lieu d’un lieu de pèlerinage bouddhiste, où les croyants affluent en masse toute l’année. Mais le site reste néanmoins ouvert aux touristes, également durant toute l’année.

Des statues de Bouddha et d’autres objets y ont été entreposés au fil du temps. Ces statues sont soient en teck, en bois doré à la feuille, en bronze, en laque, en albâtre, en marbre, en ciment et dont la plupart sont recouvertes d’or. Ils permettent de découvrir l’évolution qu’ont connue les représentations du bouddha à travers le temps, certains datant de plus de 200 millions d’années. La pagode Shwe U Min avec ses géants stupas blancs forme l’entrée de la grotte.

Le site de Pindaya est gardé par une énorme araignée, en l’honneur d’un prince ayant combattu une araignée géante maléfique. Les Birmans y déposent à chaque pèlerinage des bouddhas de toute taille en offrande. Ce qui a fait de Pindaya un sanctuaire bouddhiste. Les statues sont posées dans plusieurs chambres, parmi les stalactites et les stalagmites, qui les illuminent en retour. Cette lumière est gérée artificiellement par d’autres installations pour un meilleur résultat. L’accès à la grotte de Pindaya se fait par un escalier d’une centaine de marches. Les chambres qui la composent font parfois place à une petite cavité qui ne peut être traversée qu’en rampant.

La grotte de la méditation, ou celle des statues suintantes valent aussi le détour dans cette zone. Toutes ses grottes sont naturelles.

Le village et ses habitants

Les ethnies majoritaires dans le village de Pindaya sont les Danu et les Pa O.

Pindaya est réputé pour sa fabrication artisanale d’ombrelles en papier shan. Vous pouvez visiter les ateliers concernés et suivre les différentes étapes de fabrication. Ils utilisent du bambou pour le manche et du mûrier pour l’ombrelle proprement dite. Des lampes, des carnets, du papier à lettres entre autres font également partie de la production. Ces articles peuvent s’avérer être de super objets de souvenir à ramener chez soi.

Par ailleurs, le marché de Pindaya est intéressant. Il rassemble toutes les ethnies des alentours chaque semaine, donnant lieu à une agitation sans pareil dans le village et vous permettant des échanges alors avec la population locale. Vous y découvrirez les différents produits locaux. Une cuisine authentique s’ajoute au charme de ce coin éloigné. Gouttez aux délicieuses tartines de fourmis rouges grillées et vous saurez très vite de quoi ça à l’air.

Le paysage varié aux alentours de Pindaya est propice à des treks, qui vous amènent jusque dans des plantations de thé et les villages. Vous surprendrez les villageois en plein dans leur activité quotidienne comme la préparation d’un met local, le travail des champs, le nettoyage les récoltes dans le lac ou l’attelage de zébus. Le paysage est encore très boisé, mais de temps à autre, il vous offre des vues imprenables sur les alentours. Vous pouvez passer dans des monastères ou de jeunes novices travaillent les textes religieux. Vous vous rendrez vite compte que les Birmans sont des peuples très sympathiques.

Pindaya n’est pas seulement unique, mais aussi exceptionnel. Le village est facilement accessible depuis Heho, Kalaw, le Lac Inle et Madalay. Vous y trouverez de très bons hôtels, où certains lits sont même équipés de chauffage électrique lorsqu’il fait froid. En 2 ou 3 jours, vous aurez fait le tour des endroits plaisants de Pindaya au Myanmar.