Rate this post

Bâtie en 1783 et ancienne capitale de l’empire Birman, Amarapura, appelée aussi « la Belle endormie », se situe dans la région de Mandalay, au centre du Myanmar. La ville fut fondée par le roi Bodawpaya peu après son accession au trône de la Dynastie Konbaung. Cependant, en 1857, le roi de l’époque, Mindon, décida d’abandonner Amarapura et de transférer la capitale à Mandalay.

Désormais, la ville ressemble plus à un village perdu qu’à une ancienne capitale du fait que le Palais Royale a été transporté, à l’époque, à dos d’éléphant, jusqu’à la nouvelle capitale, Mandalay. La ville est maintenant considérée comme la capitale de la soie et du coton Birmans, de par son tissage et son artisanat local.

Amarapura regorge tout de même de merveilleux sites à explorer. Ainsi, au sud-ouest de la ville vous pourrez visiter la Pagode Pathodawgyi qui renferme des inscriptions birmanes ainsi qu’une cloche de 24,5 tonnes, l’une des plus grosses du Myanmar.

Vous pourrez découvrir également le Temple de Nagayon, recouvert d’un naja protégeant Bouddha, mais aussi le temple chinois Kuan Yin, connu sous le nom de ChineseJoss House, qui contient de belles sculptures chinoises sur bois.

Lors de votre voyage à Amarapura, ne manquez pas de visiter le plus célèbre monument de la ville, le pont en teck. Il fut construit par le maire U Bein avec les colonnes de teck abandonnées lors du transfert de la capitale à Mandalay. Ce pont de 1,2 Km de long, traverse le lac Taungthamanpour aboutir près du Kyautawgyi Paya, ce qui en fait le plus long pont deteck au monde.

Les principales raisons pour visiter Amarapura

Pour découvrir l’artisanat local et le tissage de la soie et du coton, pour visiter de somptueux monuments Birmans tels que la pagode Pahtodawgyi, le temple de Nagayon et le temple chinois Kuan Yin et marcher su le plus grand pont en teck du monde !